AlterWEgo s'engage avec Reforest'Action

AlterWEgo, soucieux de préserver l’environnement, a décidé de compenser l’émission de gaz à effets de serre en participant à la reforestation d’une foret dans les Vosges.

Cette action s’inscrit dans une démarche volontairement écologique, chacune de nos décisions étant précédée de la question « cela va-t-il dans le bon sens ?» avec l’obligation d’une réponse positive environnementale.

En réponse à cette question, notre principal objectif est de développer la location de véhicules hybrides et électriques afin de représenter, à terme, 1/3 de notre parc roulant.

Un autre de nos objectifs est de sensibiliser notre clientèle aux questions environnementales. Pour cela, AlterWEgo offre à chacun de ses clients un arbre à planter et encourage les écogestes automobiles par l’envoi régulier de conseils écoresponsables (Conseils de conduite, gonflage des pneus…).

Description du projet

AlterWEgo en partenariat avec Reforest'Action vous invite à participer au reboisement d'une parcelle dégradée dans les Vosges !

Le projet en un coup d'oeil

  • Nombre d'arbres à planter : 6 000
  • Superficie de la plantation : 5,07 hectares
  • Essences plantées : chêne sessile, cormier
  • Type de projet : restauration d'un peuplement dégradé
  • Saison de plantation : Hiver 2020-21
  • Certification : PEFC

Contexte

Depuis plus de 40 ans, cette parcelle des Vosges est majoritairement constituée d'un taillis simple (charme, tremble), présentant des signes de dépérissement sur les charmes, ainsi que sur quelques trochées de frêne chalarosé. La chalarose du frêne entraîne un dépérissement rapide des arbres avec des risques de chute de branches. Cette "maladie" est très présente dans les forêts de la partie nord de la France. Malgré quelques trouées créées volontairement ou non, aucune apparition de semis ne laisse espérer une quelconque régénération naturelle.

Cette parcelle borde sur deux de ses côtés une ancienne décharge ; le projet de reboisement permettrait donc de valoriser le secteur avec un peuplement d'avenir. Le projet prévoit avant la préparation du sol un ramassage des déchets issus de cette ancienne décharge. Cette parcelle est également située à l'extrémité du massif et en bordure d'une route communale, donc très visible, et ce projet améliorerait l'aspect paysager.

Le chêne sessile a été choisi pour succéder à ce peuplement dépérissant car cette variété de chêne est beaucoup plus adaptée aux conditions climatiques actuelles et à venir. Le cormier viendra accompagner le chêne sessile en apportant avec lui tout son cortège de biodiversité propre à son essence.

La forêt ainsi créée sera adaptée aux conditions particulières du milieu, et fournira des habitats et ressources nombreux et divers pour la faune locale. Elle sera également plus résistante aux attaques et maladies, ainsi qu'aux aléas climatiques.